Petit guide pratique des Seychelles

Vue depuis la terrasse de Petit Amour Villa, Beau Vallon, Seychelles

Lorsqu’on organise un voyage, il est toujours compliqué de penser à tout, et de tout prévoir pour des vacances à des milliers de kilomètres avec un climat dont nous ne sommes pas forcément habitués. Voici donc une série de questions qui nous a traversée la tête avant notre voyage aux Seychelles, et pour lesquelles nous avons maintenant les réponses…

Quand partir aux Seychelles ?

Les quelques 114 îles et îlots qui composent les Seychelles ne sont qu’à quelques quatre petits degrés en-dessous de l’équateur. Le climat y est donc clément toute l’année. On distingue tout de même deux « saisons »: l’une d’octobre à avril, la plus pluvieuse et humide, mais aussi la plus chaude (température autour des 30°). Novembre est réputé pour être un des meilleurs mois pour la plongée, notamment pour la visibilité. De notre côté, on se demande à quoi ressemble la visi les autres mois de l’année, car pendant certaines plongées, on ne voyait pas à plus de 8-10 mètres… L’autre « saison » s’étend donc de mai à septembre. Un peu moins de pluie mais du vent, et des températures entre 20 et 25°.

Pour optimiser vos chances d’avoir du beau temps, optez plutôt pour les mois de transition: octobre/novembre et avril/mai.  En gardant en tête, que désormais, les saisons ne veulent plus rien dire… Lors de notre séjour du 9 au 23 novembre 2013, nous avons eu très régulièrement des averses de pluie, quasi-tous les jours. A noter que ces averses sont très localisées. Durant notre séjour, il a beaucoup plus plu au sud de Mahé qu’au nord, où Beau Vallon restait au sec lorsqu’Anse Royale ou Anse Intendance prenait la pluie.


Comment se rendre aux Seychelles ?

Depuis Genève, on trouve le meilleur rapport qualité-prix-durée de voyage avec les compagnies aériennes des Emirats Arabes Unis: Emirates et Etihad Airways. Un stop à Dubai ou Abu Dhabi permet de couper le voyage en deux (6 à 7 heures jusqu’à Dubai/Abu Dhabi), puis 4 heures jusqu’à Mahé. Comptez environ 1000 CHF (€800) pour un aller-retour. C’est une moyenne, le prix varie logiquement avec la période, le jour de départ et de retour (évitez les weekends!), si le billet a été acheté deux semaines avant le départ, ou trois mois avant…

Petite astuce si vous avez une longue attente à Dubai ou à Abu Dhabi: ces deux aéroports ont chacun un hôtel DANS l’aéroport! C’est idéal pour pouvoir vraiment se reposer et prendre une douche avant de reprendre l’avion. Jetez un oeil au Dubai International Terminal Hotel et à l’Aerotel Abu Dhabi.

Nous avons tout réservé nous mêmes, avec les classiques sites de réservation de billets d’avion et de chambres d’hôtels. Nous avons trouvé une magnifique villa à Glacis, Petit Amour Villa, tout près de Beau Vallon.

Il est très facile de se rendre aux Seychelles et d’y organiser des activités soi-même. D’après notre expérience, inutile de passer par une agence de voyages!



Booking.com

Qu’est ce qu’on met dans sa valise? De l’anti-moustique !

A emmener (ou pas) dans sa valise… :

  • Si vous partez pendant la période « chaude », pas besoin de prendre de gilets ou de manches longues, en cas de soirées « frisquettes ». Pour nous, ces habits ont simplement fait un aller-retour Genève-Mahé, mais ne sont pas sortis de la valise ! Et quand chaque kilo est compté, on laisse à la maison tout ce qu’on peut ! Nous sommes partis en novembre, et les températures ne sont jamais passées sous les 25 degrés, même la nuit.
  • Prévoyez assez de maillots de bain ! Ce n’est pas lourd et ça ne prend pas de place dans la valise. Cela peut vous paraître logique mais nous préférons le préciser pour une bonne raison: il ne faut pas espérer rincer son maillot le soir à 18 heures et le retrouver sec le lendemain matin… Les Seychelles ont un taux d’humidité de plus de 80%. Tous les habits mettent un temps fou à sécher, il faut donc commencer à y penser quelques jours avant le retour, histoire de ne pas remplir la valise d’habits humides (qui pèsent donc plus lourd…). Idem pour le matériel de plongée, s’il est impossible de laisser les combis au centre, comptez quasi trois jours pour un séchage convenable, dans la salle de bain de la chambre d’hôtel…
  • A ne SURTOUT pas oublier : l’anti-moustique ET l’après moustique ! Pour l’anti-moustique,  le répulsif de synthèse le plus communément utilisé, et peut-être l’un des plus efficaces, c’est le DEET. Sa concentration dépend des produits, et plus il y en a, plus c’est censé être efficace. Le côté négatif de ce produit, c’est qu’il est 100% chimique. Pas top pour la peau donc, et à ne pas utiliser sur des jeunes enfants, ou par des femmes enceintes. En plus, le DEET ne fait pas bon ménage avec les plastiques. Alors attention aux branches de lunettes, montres et autres objets de cette matière ! D’autres alternatives plus naturelles, à base d’huiles essentielles, existent, bien entendu. On ne les a jamais testées, mais ça peut valoir le coup de se renseigner .

Comme les moustiques sont des petits malins et trouveront toujours un centimètre carré non couvert de répulsif, ne pas oublier non plus de prendre une pommade apaisante (du type Fenistil). C’est une erreur que nous avons commise… Le soir du départ, le tube qu’on pensait prendre a été retrouvé dans la pharmacie en piteux état, mais on s’est dit qu’on trouverait facilement une pharmacie sur place en cas de besoin! Malheureusement ça a été beaucoup plus difficile que prévu. Aucune pharmacie à l’horizon à Beau Vallon par exemple. Il a fallu aller à Victoria, où les produits sont assez chers. Alors on anticipe et on passe à la pharmacie avant de partir!

Nous nous sentons obligés d’ouvrir une petite parenthèse sur les puces de sable, particulièrement voraces sur certaines plages des Seychelles. C’est la première fois que nous y avons été confrontés. On ne les a jamais vues, mais on a bien senti les piqûres ! Et malheureusement, c’est très difficile de s’en protéger, puisque logiquement à la plage, on est en maillot de bain et souvent mouillés ! Et ces petites bêtes apprécient particulièrement le bout de steak salé… Alors un petit conseil, rincez vous après chaque baignade ! Au bout de quelques jours à servir de buffet repas, l’envie de mélanger crème solaire et répulsif s’est rapidement faite sentir. Mais un petit tour sur internet à notre retour nous a appris que les deux produits ne font pas bon ménage, le répulsif réduisant l’efficacité des crèmes solaires. On prendra donc soin d’appliquer la crème solaire une bonne heure avant d’appliquer le répulsif (et pas l’inverse !).

Bien entendu ceci n’est qu’un résumé de notre expérience. Rien ne vaut l’avis d’un spécialiste…

Louer une voiture ou pas ?

A Mahé, sans aucun doute ! A moins que vous ayez prévu de ne pas sortir de votre hôtel de la semaine, mais là vous louperiez vraiment beaucoup de choses… Nous avions décidé de louer une voiture pour cinq jours, directement sur internet avant de partir. Une fois sur place, on s’est rendu compte au nombre de loueurs de voitures présents à l’aéroport que beaucoup de gens doivent louer leur véhicule directement sur place. Nous avons payé environ 400 CHF (€325) pour cinq jours complets.

L’essence est assez chère (on est sur une île…), et on vous donne la voiture avec le réservoir vide, alors si vous vous ruez comme nous sur la station d’essence juste en face de l’aéroport, réfléchissez bien si vous avez besoin du plein ou pas.

Essayez de louer une automatique. Traverser Mahé d’un côté à l’autre, c’est un nombre incalculable de montées, de descentes et de virages serrés. Gare à la crampe de la cuisse !!

Séjourner sur plusieurs îles ?

Tout dépend du temps sur place, et aussi du type de vacances qu’on veut passer… Certains partiront sur Curieuse ou sur Bird Island et n’en bougeront pas. Ayant deux semaines sur place, nous avons décidé de séjourner à Mahé et à Praslin. Mahé se visite en voiture en un ou deux jours, en fonction du rythme, et des activités choisies (nous avons décidé de nous concentrer sur les plus belles plages des Seychelles). Comme l’île est petite, on trouve toujours quelque chose à faire.

Pour Praslin, le bilan est un peu plus mitigé. Nous y sommes restés cinq nuits, et avec du recul, nous y serions restés moins de temps. Les plages ne sont pas plus belles qu’à Mahé, et si vous ne plongez pas, il n’y a vraiment que la Vallée de Mai à visiter et encore, la visite se fait très rapidement. L’avantage de Praslin, c’est que la Digue n’est qu’à 15 minutes en ferry. Sinon, pour nous, l’île ne vaut pas y passer plus de deux nuits.

Hôtel ou pas hôtel ?

Nous avons eu l’occasion de séjourner en hôtel, bien entendu, mais aussi dans une villa qui nous a laissé rêveurs. Mahé et Praslin regorgent de villas, pour tous les budgets, mais aussi de « self catering », des maisons à louer. C’est une sacrée bonne occasion pour vivre à la Créole, aller chercher son poisson frais et faire ses courses dans les petites supérettes du quartier… Surtout que les hôtels ne se gênent pas pour appliquer des prix exorbitants pour tout et n’importe quoi…

Changer sa monnaie en roupies seychelloises (SCR) ?

Oui, car même si la plupart des hôtels et boutiques acceptent les euros et les dollars, le taux de change est logiquement en leur faveur, et la monnaie sera sans doute rendue en roupies. Un bureau de change est disponible à l’aéroport. Au début 2017, 1 CHF = 13 SCR / 1 € = 14 SCR (environ).

La vie est-elle chère aux Seychelles?

La vie pour les touristes, oui! Surtout si vous séjournez en hôtel et que vous devez aller manger au restaurant pour chaque repas. Le prix du repas dépendra également d’où vous vous trouvez, si la zone est touristique ou non. A Beau Vallon, pour un dîner, comptez environ 100 CHF (€80) pour deux, avec du vin. Mais nous avons pu manger pour moitié moins dans un petit restaurant isolé à l’ouest de Mahé (Maria’s Rock Cafeteria), et nous nous sommes régalés!

L’Anse Source d’Argent, est-ce vraiment la plus belle plage du monde ?

Ah on aimerait bien avoir vu toutes les plages de la planète pour pouvoir répondre objectivement ! Cette plage est magnifique, c’est indéniable. Ces immenses rochers de granit en font une plage autant unique que somptueuse.

Petit détail qui peut avoir son importance tout de même : la marée ! Et oui, c’est quelque chose qu’on a tendance à oublier, mais qui peut changer pas mal les choses. Nous y sommes allés vers midi, et… la marée était basse. Bien que ça nous ai permis de longer la plage beaucoup plus loin qu’à marée haute, le rendu est sans doute différent qu’à marée haute…

A quoi ressemblent les spots de plongée aux Seychelles ?

Nous sommes encore novices en plongée, et de ce fait, nous n’avons pas de point de comparaison. Cependant, lorsque nous comparons ce que nous avons vu en snorkeling aux Maldives et ce que nous avons vu en plongée aux Seychelles, il semblerait que les Seychelles ne soient pas LA destination extraordinaire pour la plongée. C’est un spot unique, puisque les îles ne sont pas coralliennes, mais granitiques, offrant un spectacle sous-marin saisissant. Mais nous n’avons pas vu beaucoup de poissons, et encore moins de « gros »… Un coup de pas de chance puisqu’un des divemasters avec qui nous avons plongé est tombé nez à nez avec un requin baleine quinze jours après notre retour.

[Mise à jour 2017]

Désormais instructeurs de plongée, nous pouvons comparer les Seychelles à d’autres endroits où nous avons plongé. Pour nous, le grand avantage des Seychelles, c’est qu’il y a autant à voir sur terre que sous l’eau. Il est donc tout à fait envisageable de planifier quelques plongées au cours de son séjour. Cependant, pour les plongeurs compulsifs qui souhaitent plonger tous les jours et plusieurs fois par jour, ce n’est pas forcément la destination que nous conseillerions. Si vous faites partie de ces plongeurs, pensez plutôt à la Thaïlande, aux Maldives, ou mieux, à l’Indonésie (Raja Ampat, Bunaken et Lembeh)!

Voilà donc les plus grands points auxquels nous avons pensé après notre retour à Genève.

Retrouvez tous nos articles à propos de ce voyage aux Seychelles et n’hésitez pas à partager cet article autour de vous si vous connaissez des personnes qui souhaitent découvrir ce magnifique pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire, ça nous fait plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.