Petit guide pratique de l’Ile Maurice

Plage du Sugar Beach à l'Ile Maurice

Retrouvez dans notre petit guide pratique de l’Ile Maurice tout ce que vous devez savoir avant de partir découvrir cette île aux multiples facettes.

Quand partir à l’île Maurice ?

L’office du tourisme de l’île Maurice indique que les meilleures périodes pour visiter l’île sont d’avril à juin et de septembre à décembre (l’été s’étendant de novembre à avril et l’hiver, de mai à octobre). Les plus fortes pluies (et les potentiels cyclones) sont prévues entre janvier et février, et mars-avril.

Ca, c’était pour la partie théorique…


Nous sommes partis une dizaine de jours mi-novembre, et c’est la première fois que nous avons eu un temps aussi « pourri » dans un pays sous les tropiques. Nous nous attendions à un temps radieux et à prendre du soleil plein les mirettes. Au lieu de ça, on a eu des jours où on avait même un peu froid sur nos chaises longues! Le soleil prenait un malin plaisir à se cacher derrière de jolis nuages gris, et le vent était de la partie.

A noter également que l’Ile Maurice, un peu au même titre que les Seychelles, est une île assez « montagneuse », son point le plus haut culminant tout de même à plus de 800 mètres d’altitude. Alors les nuages s’accrochent assez vite, et il pleut un peu toute l’année.

Comment se rendre à l’Ile Maurice ?

L’Ile Maurice est un petit morceau de terre d’environ 65 kilomètres sur 45 situé au sud-ouest de l’Océan Indien. Elle est voisine de l’île de la Réunion et de l’île Rodrigues.

Ile Maurice

Depuis Genève, nous sommes partis avec Air Mauritius sans escale à l’aller, et avec une escale à Paris au retour. Il semblerait que cela ait changé depuis et qu’il soit difficile de trouver un vol direct depuis Genève. Dans la mesure du possible nous évitons d’utiliser Air Chance… euh pardon, Air France, on ne pourrait pas supporter de devoir annuler des vacances à cause d’une grève. Mais pour certaines destinations, il est difficile de faire autrement! La durée de vol est d’environ 10 heures depuis Paris/Genève.

Mise à jour avril 2017: Air Mauritius revient à l’aéroport de Genève dès novembre 2017, et ce pour au moins jusqu’en février 2018. Affaire à suivre! Sinon Emirates est souvent le moins cher pour l’Ile Maurice, avec une escale à Dubaï.

Pour ce voyage, nous avions décidé d’utiliser à nouveau les services de Manta Voyages, que nous utilisons lorsque nous partons aux Maldives. L’Ile Maurice est une destination chère, et encore plus lorsqu’on passe par une agence de voyages. Avec du recul, nous aurions pu faire pas mal d’économies en partant par nos propres moyens en réservant nos vols via internet, tout comme les chambres d’hôtels.

En conclusion, l’Ile Maurice est facile d’accès, mais nécessite un budget quand même! Le visa s’obtient à l’arrivée. Le passeport doit être valide six mois après la date du retour, et il se peut que les douaniers demandent une preuve du vol retour. Les réglementations changent souvent, vérifiez bien ces informations avant votre départ.

Dans quelle partie de l’île choisir son hôtel ?

C’est vrai que l’Ile Maurice est petite sans l’être, et que les routes étant assez sinueuses, il est difficile de la traverser rapidement. Les quatre points cardinaux nous offrent quatre façons de voir ce pays. Au Nord (Grand Baie et ses environs), c’est la côte la plus fréquentée par les touristes. Certains en profitent pour faire la fête, et d’autres pour montrer leur jolis bateaux ou leur jolie montre. Peut être à tort, nous avons pris en compte sa réputation de « Côte d’Azur » de Maurice et avons décidé de ne pas y séjourner.

A l’Est, on trouve un assez grand nombre d’hôtels de luxe, qui ont décidé de s’installer sur une côte encore sauvage, où les alizées soufflent plus fort que sur le reste de l’île. C’est en particulier ce point qui nous a fait passé notre chemin sur ce côté de Maurice pour choisir notre hébergement.

Le Sud est également, voire plus, sauvage que la côte Est. Elle vaut sans aucun doute un petit périple en voiture le long de la côte. Au moment de l’hiver mauricien, les courants peuvent être violents, limitant la baignade.

Mais c’est à l’Ouest que nous avons décidé de séjourner, probablement car c’est la côte qui est la plus protégée des vents, et de ce fait, la température y est un peu plus élevée qu’ailleurs 🙂 Nous avons passé la totalité de notre séjour au Sugar Beach Golf & Spa Resort, juste à côté de Flic en Flac.

Il y a des hôtels partout sur l’île, il suffit donc de faire son choix en fonction du type de vacances que l’on souhaite faire. A garder en tête un point important, logique mais que l’on a tendance à oublier: plus l’hôtel est isolé, plus il facturera cher le moindre article de la vie courante (une bouteille d’eau par exemple). Il est donc très utile de trouver un hôtel assez proche d’un village, afin d’avoir la possibilité d’y manger ou d’y faire des emplettes si on ne veut pas manger à l’hôtel à tous les repas.

Que faut-il mettre dans sa valise ?

Ici pas de recommandation particulière, mais on oublie pas notre bon sens. On est quand même dans un pays tropical alors on prend son anti-moustique. On a d’ailleurs écrit tout un article pour savoir comment se protéger des moustiques. Et de la crème solaire en quantité suffisante aussi. Quand le soleil est là, il est là, même caché derrière les nuages, on bronze quand même! Pour le reste, il suffit de préparer sa valise en fonction des activités prévues (promenades à l’intérieur des terres au milieu de la végétation luxuriante, sorties bateaux etc…).

Que faire à l’île Maurice ?

Il y en a vraiment pour tous les goûts. Journée farniente à la plage, golf, plongée, sports nautiques, visites des terres, de parcs nationaux, de la capitale Port Louis… La liste est loin d’être exhaustive, et c’est ce qui fait l’attrait principal de se pays. On y parle français, il fait beau, il fait chaud, alors, quoi de mieux que de laisser libre cours à son imagination et se laisser guider par ses envies! Une quantité non négligeable de tours opérateurs sont disponibles sur l’île et peuvent proposer toutes les excursions possibles et imaginables. Si vous allez dans un assez grand hôtel, ils ne manqueront sûrement pas d’essayer de vous vendre quelques activités. Si vous n’aimez pas préparer les choses vous mêmes, vous pouvez donc y aller les mains dans les poches!

Faut-il louer une voiture ?

Selon nous oui, car il serait dommage de rester une semaine à l’hôtel sans découvrir l’île. La plupart des hôtels proposent des locations de voiture, et les principales entreprises de location de voitures sont présentes (Hertz, Sixt). Vérifiez cependant les lieux possibles de prise en charge et de retour, qui peuvent être éloignés de l’endroit du séjour. Attention, héritage britannique oblige, on roule à gauche! Et on conseille la conduite aux conducteurs les plus expérimentés, puisque bien que les routes soient en bon état, la conduite n’en reste pas moins délicate (refus de priorité, animaux en tout genre traversant tranquillement etc.).

Faut-il changer sa monnaie en roupies mauriciennes (Rs) ?

Oui si vous prévoyez de faire des activités hors de l’hôtel. Vous pouvez changer votre monnaie à la sortie de l’aéroport (la concurrence est rude et tous les agents vous feront les yeux doux!), et la plupart des grands hôtels ont des bureaux de change.

La vie est-elle chère à l’Île Maurice ?

Les repas à l’hôtel sont chers, alors si il est possible d’aller manger au village voisin, il ne faut pas hésiter. La cuisine sera faite avec beaucoup plus d’amour, et les repas coûteront beaucoup moins cher! C’est du vécu…

A l’Île Maurice, vous découvrirez le Dodo !

Le « dodo », animal endémique de l’Ile Maurice. Malheureusement, cette espèce s’est éteinte il y a très longtemps, à la fin du XVIIème siècle. Mais c’est sans doute sa bouille bien rigolote qui en fait encore un symbole de cette île de l’Océan Indien. On trouve des petites statues de lui un peu partout sur l’île, ce qui en fait un souvenir idéal à ramener.

Articles similaires

Laissez un commentaire, ça nous fait plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.