Big Buddha: une étape spirituelle à Phuket

Big Buddha à Phuket

Les vacances à Phuket riment la plupart du temps avec journées à la plage et soirées dans les bars. On peut vite passer à côté des merveilles culturelles de la Thaïlande. Et se priver d’une expérience incroyable. Il règne dans les temples une ambiance toute particulière, unique. Le temps semble s’arrêter. Le plus grand buddha de Thaïlande se trouve à Phuket. Il s’agit du Big Buddha. Nous l’avons visité lors de notre voyage en Thaïlande en avril 2015. Retour sur ces quelques heures coupées du monde, perchés, à 380 mètres au-dessus de la mer.

La statue du Big Buddha est située sur la colline Nagakerd, entre la baie de Kata et celle de Chalong.

On y accède facilement depuis la route 4021, l’une des artères de Phuket. Des panneaux rouges et blancs au bord de la route indiquent le carrefour qu’il faut prendre. S’en suit une petite route sinueuse de 6 kilomètres pour atteindre le sommet.

L’entrée dans l’enceinte du temple est gratuite. Le Big Buddha est un lieu de culte et de recueillement, il faut s’habiller en conséquence: on se couvre les bras et les jambes. Les Thaïs se sont bien doutés que rares sont les visiteurs en jeans et manches longues. Des sarongs sont donc prêtés à l’entrée. Gratuitement.

Nous voilà accueillis ensuite par ce qui semble être les « 7 règles » de Buddha. On s’arrête, on lit, on réfléchit. Et on prend une photo, histoire de ne pas oublier ce qui ressemble aux 7 piliers du bonheur!

Avant même de lever la tête pour regarder le Big Buddha, nous croisons un groupe de jeunes moines bouddhistes. Ce temple, construit en hommage du 80ème anniversaire du roi Rama IX de Thaïlande (décédé en 2016), est avant tout un lieu de recueillement pour les locaux.

Mais nous voilà enfin, faisant face à cet énorme buddha, qui nous toise de ses 45 mètres de haut. Entièrement recouvert de marbre blanc de Birmanie, il trône fièrement, le regard tourné vers la baie de Chalong, en direction de Phang Nga.

Nous avons continué notre visite en direction d’un grand hangar. Financé à 100% par les dons, c’est ici que les visiteurs peuvent contribuer à l’entretien de ce temple. Cela peut être en glissant quelques billets dans des boîtes, en achetant un petit carré de marbre qu’il est possible de signer, et qui sera fixé sur la statue du Big Buddha, ou encore en achetant une petite clochette sur laquelle vous pourrez inscrire un petit message, et qui sera accrochée parmi d’autres, tout autour du temple.

Au temple du Big Buddha, il est également possible de se faire bénir par un moine bouddhiste. Nous n’avons pas tenté l’expérience…

Tout autour du temple, d’autres statues représentent Buddha. Ici, ceux-ci appellent aux dons.

Aux côtés du Big Buddha se trouve une autre statue, plus petite celle-ci. En bronze, recouvert de doré, ce petit buddha de 12 mètres de haut a été construit en l’honneur de Sa Majesté la Reine Sikirit.

En parcourant le site, on découvre des « mini-temples », chargés de statuettes et d’encens, et des vues d’autres parties de l’île, comme la baie de Kata.

Le site est gratuit et ouvert tous les jours de 6h à 19h30. Si vous souhaitez admirer le coucher du soleil depuis là, prévoyez d’arriver vers 18h.

Le temple du Big Buddha fait partie des « must-see » à Phuket. Alors certes, oui, c’est une attraction touristique, mais c’est un réel lieu de recueillement pour les locaux. Ce n’est pas un parc d’attraction créé pour les touristes. Pénétrer dans l’enceinte de ce temple et en respecter les règles, c’est s’offrir un agréable moment de spiritualité, à Phuket, perchés, à 380 mètres au-dessus de la mer.

Articles similaires

Laissez un commentaire, ça nous fait plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.