Organiser son voyage à New York: nos conseils

Statue de la Liberté, New York

Ah New York, New York… Cette ville a quelque chose de spécial, de très spécial même. Si spécial que nous y sommes allés trois fois en trois ans! Comment organiser son voyage à New York afin de profiter un max de son séjour, ça, on sait le faire maintenant! Voici quelques petits conseils que nous pouvons vous donner.

Obtenir son visa ESTA avant l’arrivée à New York

Premièrement, il ne faut SURTOUT pas oublier d’obtenir sur internet votre « visa » électronique, appelé ESTA (Electronic System for Travel Authorization). On appelle ça un visa mais c’est en fait une autorisation à entrer sur le territoire des Etats-Unis. Ce type d’autorisation est réservé aux ressortissants des pays bénéficiaires du Programme d’exemption de visa, dont font partie la Suisse, la France et la Belgique. Cela ne prend pas plus de 10 minutes à remplir, la confirmation est dans la plupart des cas immédiate et cela vous coûtera $14. Vous avez besoin de votre adresse de résidence à New York (ou ailleurs) et il est conseillé de le demander 72 heures avant la date de départ. Cette autorisation est indispensable pour entrer sur le territoire des Etats-Unis. Si vous ne faites pas votre demande avant votre voyage à New York, vous pouvez vous voir refuser l’embarquement ou pire, l’entrée aux Etats-Unis alors que vous avez déjà fait le vol aller…

ATTENTION, en fonction de ce que vous taper dans votre moteur de recherche, vous pouvez tomber sur des sites qui vous aident à obtenir votre ESTA mais qui sont loin d’être officiels. Obtenir son autorisation est simple comme bonjour, il n’y a franchement pas besoin de payer une agence pour le faire. Rendez-vous directement sur le site officiel du service des douanes et de la protection des frontières des Etats-Unis (U.S. Customs & Border Protection).


Si vous avez acheté votre billet d’avion sur internet, n’oubliez pas d’aller sur le site de la compagnie aérienne et de compléter votre réservation avec les mêmes données que celles rentrées pour le ESTA. Vous pourrez le faire au moment de l’enregistrement mais ça vous fait gagner du temps le jour J. La compagnie aérienne doit envoyer la liste des informations sur tous les passagers de l’avion avant son atterrissage aux Etats-Unis. Autant ne pas oublier de le faire…

Organiser à l’avance son transfert de l’aéroport à Manhattan (ou Brooklyn et environs)

Les transferts entre les aéroports et Manhattan sont bien organisés. Vous avez plusieurs options (cela dépend à quel aéroport vous atterrissez): le train (metro), le taxi, les shuttle (navettes), ou les voitures privées. Si on veut organiser à l’avance son transfert depuis n’importe quel aéroport de New York, les shuttle ou voitures privées sont de très bonnes solutions. Les shuttle sont des petits camions prenant une dizaine de personnes logeant dans le même quartier et qui déposent les clients les uns après les autres. Assez économique ($15 par trajet et par personne), mais quand vous avez déjà passé une heure d’attente pour les contrôles d’identité à l’aéroport et une heure de route pour arriver à Manhattan, devoir faire le tour des hôtels pour déposer d’autres personnes n’est pas super agréable… Nous avons fait cette expérience la première fois, mais par la suite, nous avons décidé de doubler le budget pour réduire notre temps de transfert (time is money!). On a donc réservé une voiture privée, le chauffeur est venu nous acceuillir à l’arrivée et nous a déposé devant notre hôtel, à l’heure que nous avons choisie (idem pour le retour). Pour nos trois voyages, nous avons utilisé la compagnie Go Airlink et n’avons jamais eu de problème. Nous la recommandons vivement.

Bien choisir son hôtel à Manhattan

Choisir son hôtel à New York peut vite relever du casse-tête compte tenu de la quantité d’établissements présents. Cela dépend de la façon dont vous avez prévu votre voyage à New York (marathon pour tout voir en 3 jours, ou vacances un peu plus tranquilles) et du budget. En ce qui nous concerne, nous sommes toujours restés proches de Times Square. Nous avons séjourné au Mela Hotel, au Element New York Times Square West et au DoubleTree Suites by Hilton. Une chose à garder en tête: New York ne dort jamais, il ne faut donc pas s’attendre à n’entendre aucun bruit une fois rentré dans la chambre d’hôtel. Sirènes de police, de pompier, klaxons ou encore marteaux-piqueurs… Ca fait partie de l’expérience si on fait le choix de rester à proximité de Times Square. Si on a les oreilles sensibles, on investit en boules Quiès, ou on choisit un quartier plus calme!

Utiliser le métro de New York

Un dernier mot, sur les transports en commun cette fois-ci. On a jamais testé les bus, ni les taxis, mais on a pas mal utilisé le métro. Acheter son ticket est très facile puisque la machine vous indique les différentes options en français. Ticket à usage unique ($2.75) ou carte rechargeable ($10), à vous de choisir en fonction du nombre de fois que vous pensez prendre le métro. Le réseau est tout à fait fiable, les rames de métro propres, et la fréquence des trains plus que raisonnable… Le métro de New York est un sacré atout pour rapidement bouger d’un quartier à un autre, et en ce qui nous concerne, nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité (les règles élémentaires de sécurité s’appliquant d’elles-mêmes…)

Nous n’avons jamais fait plus de 5 jours à New York. Cela nous a toujours suffit pour faire les principaux quartiers, mais malheureusement jamais suffit pour vraiment s’imprégner de la vie américaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire, ça nous fait plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.