Lisbonne en quelques jours : la Tour de Belém

Monument des découvertes à Lisbonne

Lisbonne fait partie des villes les plus visitées d’Europe. Et pour cause, c’est une magnifique ville, chargée d’histoire et toujours ensoleillée. Je l’écris en connaissance de cause, car je suis moi-même né là-bas.

La ville portugaise aux sept collines est un joyau du Sud de l’Europe mais reste à taille humaine. Elle se visite très facilement en quelques jours, l’idéal étant 4 jours puisque cela permet de se garder un peu de temps pour faire de la plage ou étendre sa visite à quelques sites se trouvant en périphérie de la ville.

Quand on visite Lisbonne, il faut tout d’abord aller faire un tour du côté des immanquables de la ville:  ses monuments représentant la grand période des découvertes portugaises.


Il y a tout d’abord la Tour de Belém, au bord du fleuve Tage, qui a servi de bastion de protection de l’entrée de la ville. Ce monument, classé Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, a été construit au XVIème siècle et est souvent considéré comme le symbole de Lisbonne. Il ressemble étrangement à un navire et depuis le haut de sa tour, on a une magnifique vue sur le pont du 25 d’Avril (qui ressemble au Golden Gate de San Francisco) ainsi que sur les deux rives du Tage. De ce point de vue on peut aussi apercevoir le « Cristo Rei », une représentation du Christ semblable à celle de Rio de Janeiro. La Tour de Belém s’admire gratuitement depuis l’extérieur, mais il faudra débourser environ 5€ pour pouvoir la visiter.

Non loin de le Tour de Belém, on trouve le Monument des découvertes. Ce monument, bien plus récent, représente une caravelle et il s’y organise des expositions temporaires. Sa visite, totalement facultative, coûte 3€. Par contre, il est très agréable de parcourir la rose des vents, représentée au sol au pied du monument sur un diamètre de 50 mètres. Elle représente les découvertes portugaises des XVème et XVIème siècles.

De l’autre côté de la route, on trouve le Mosteiro dos Jeronimos (Monastère des Hiéronymites). Cette immense bâtisse de style manuélin possède une richesse sculpturale impressionnante. Sa visite n’est pas non plus obligatoire, mais parcourir sa façade lors du chemin du retour, vaut à mon avis le détour.

Comme toutes ces balades et visites vous ont sûrement ouvert l’appétit, c’est l’occasion de découvrir les pâtisseries traditionnelles lisboètes, les « Pasteis de Belém » à la boulangerie du même nom qui se trouve à deux pas du monastère.

Il est temps maintenant de rejoindre le centre et découvrir d’autres joyaux de la ville.

Articles similaires

Laissez un commentaire, ça nous fait plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.