Au centre de Lisbonne

Vue sur le Tage à Lisbonne

Que voir et que faire au centre de Lisbonne en une journée? Voici quelques pistes que nous pouvons vous proposer après notre court séjour passé à Lisbonne, au Portugal.

Le choix de l’hôtel est important. Trop excentré, il faudra prendre le métro pour se rendre au centre-ville. A contrario, au coeur de Lisbonne, tout pourra se faire à pied, mais les prix ne seront pas les mêmes. C’est un choix personnel à faire.

Nous avons séjourné à l’hôtel Vincci Baixa situé, comme son nom l’indique, dans le quartier Baixa, proche du « centre ». Les guillemets s’imposent lorsqu’on parle du centre de Lisbonne… Cette ville est tellement vivante que chaque quartier a son propre centre!


Ceci dit, l’emplacement de l’hôtel est vraiment excellent, situé juste devant la fameuse Praça do comercio. En plus, l’aéroport de Lisbonne se trouvant en ville, il ne faudra pas plus de 20 minutes en taxi pour arriver à l’hôtel. La course coûte entre 10€ et 15€. En métro, comptez 1.40€ pour une heure (6€ pour une carte journalière).

Nos journées type démarraient comme il se doit avec un copieux petit déjeuner à base de croissants mixtes (une sorte de sandwich jambon-fromage dans un croissant) et un galão (le renversé local) avant d’aller flâner dans les rues de la ville.

D’abord, un petit tour dans la « baixa », quartier totalement reconstruit après le grand tremblement de terre de 1755. Ce quartier est composé d’une série de rues parallèles dont certaines sont exclusivement piétonnes.  On y trouve des restaurants, des magasins et beaucoup d’artistes de rue. C’est très agréable d’arpenter quelques unes de ces rues marchandes, d’admirer son architecture et de terminer la découverte par la grande place do « Rossio ».

On profite alors pour manger un morceau, car flâner dans Lisbonne creuse rapidement! Et là, nous avons une bonne adresse, Café Beira Gare. Juste en haut de la place do « Rossio », un petit café très fréquenté par les locaux où le service est hors du commun: les serveurs passent la commande en criant, et l’addition se fait à la main sur la nappe en papier de la table! On y mange de tout, les meilleurs « bifanas » (viande de porc marinée, servie dans un petit pain), des « rissois de camarão » (délices aux crevettes) ou des « pasteis de bacalhão » (accras de morue) à tomber par terre… Je me rappelle y aller avec mes parents quand j’étais petit. Ce n’est pas un grand restaurant, mais c’est parfait pour un petit en-cas.

Maintenant que nous avons repris des forces, prenons un peu de hauteur sur l’une des collines de Lisbonne. Il y a plusieurs moyens d’y arriver. Par le plus simple, à pied, ou celui un plus typique: monter grâce à l’ascenseur de « Santa Justa ». Cet ascenseur centenaire, construit par un ingénieur français, permet d’économiser quelques calories et garantit, une fois en son sommet, une magnifique vue sur l’ensemble de la ville.

La passerelle nous menant à la rue traversée, nous nous retrouvons à l’entrée du quartier du « chiado ». Ce quartier traditionnellement commerçant regroupe d’anciennes et de nouvelles enseignes qui sont particulièrement concentrées dans les rues « Garrett » et du « Carmo ». Mais à mon avis, l’un des endroits les plus sympathiques du lieu est la place « Luis de Camões » où nous avons pu admirer l’ambiance détente à la « lisboète ». La place était pleine de jeunes et moins jeunes occupés à bronzer au centre de la place, en se faisant offrir des boissons désaltérantes par une grande marque de boissons à bulles. Nous avons aussi eu le droit à la nôtre!

En partant vers le Nord, nous arrivons ensuite au jardin « São Pedro de Alcantara » depuis lequel la vue sur la ville est exceptionnelle. Dans ce jardin et espace de jeu, nous croisons des grand-mères et leurs turbulents petits-enfants, des retraités assis à discuter sur un banc de jardin et quelques sportifs faisant leur jogging. Mais ce que nous sommes surtout venus voir, c’est ça: la magnifique vue du château de « São Jorge » et du Tage bordant Lisbonne.

Pour terminer notre balade, nous nous rendons vers le château de « São Jorge » en empruntant le mythique « eletrico 28 » (le petit tramway jaune si typique de Lisbonne).

Sur cette colline, nous pouvons visiter le château, dont l’entrée coûte 8.50€, et qui permet, sans doute, d’avoir un des plus beaux panoramas de la ville et de l’estuaire du Tage.

Mais nous pouvons également visiter la cathédrale « Sé de Lisboa », qui est la plus ancienne église de la ville et le plus ancien quartier, celui d’Alfama (dérivé de l’arabe « alfa maa » qui signifie « mille sources »). Ce quartier est aussi le berceau du Fado et contient d’innombrables bars et restaurants où se joue ce genre musical portugais. Une expérience à ne pas manquer…

L’heure de l’apéro arrivant à grand pas, nous nous rendons au célèbre minuscule débit de boisson « Ginjinha ». Ce petit bar ne sert qu’une seule chose, la « ginjinha », une liqueur de cerise très connue au Portugal. Vous trouverez facilement cette enseigne en haut à droite de la place « do Rossio ». Vous ne pourrez pas la louper, suivez la foule de personnes qui se tiennent, verre à la main, debout devant la porte. Ambiance garantie!

Pour dîner, et si vous aimez les fruits de mer, nous vous conseillons vivement le restaurant « Cervejaria Ramiro », où vous pourrez déguster une savoureuse « sapateira » (tourteau). Ne soyez pas intimidé par la bête, il vous suffira de regarder autour de vous pour savoir comment la manger… Armés chacun d’un joli petit marteau en plastique, vos voisins de table ne vous en tiendront sûrement pas rigueur si des morceaux de chair de crabe atterrissent sur leur veste par accident… C’est du vécu!

S’il vous reste encore quelques jours, profitez pour aller faire un tour au quartier qui a abrité l’Expo98, « Parque das Naçoes ». Vous y trouverez l’un des plus grands aquariums d’Europe, un téléphérique qui vous fera prendre un peu de hauteur sur le parc et surtout de belles balades au bord du Tage. Sans oublie le centre commercial « Vasco da Gama » dans lequel vous trouverez sans doute de bonnes affaires.

En parlant de centres commerciaux, à Lisbonne se trouve aussi le plus grand centre commercial du Portugal, et l’un des plus grands d’Europe. Il est desservi par le métro (arrêt: Colegio Militar/Luz) et sa visite, même courte, est très agréable. De plus, il se trouve à côté de l’emblématique stade de football lisboète, le stade « da Luz » où joue l’équipe de Benfica.

Nous terminons ainsi notre visite, loin d’avoir tout vu. Heureusement, la ville de Lisbonne n’est qu’à quelques heures d’avion des grandes villes européennes, ce qui permet de s’y rendre facilement, et rapidement!

Articles similaires

Laissez un commentaire, ça nous fait plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.